mardi 26 janvier 2010

Pour ou contre la légalisation et la règlementation du pakalolo?

Oscar Temaru propose de légaliser la vente du pakalolo "mais seulement pour les étrangers".

Le même genre de débat a lieu actuellement en Californie où la majorité de la population serait en faveur de réglementer et taxer la marijuana au même titre que l'alcool.
Tandis que le gouvernement néerlandais veut mettre un terme à la politique de tolérance à Amsterdam.
Lire les détails dans les commentaires qui suivent.

Et vous, vous êtes pour ou contre la légalisation et la règlementation du pakalolo en Polynésie?

3 options de réponses:

- Pour
- Contre
- J'hésite, il faut d'abord un débat

14 commentaires:

Phil a dit…

Les Californiens veulent légaliser, règlementer et taxer la vente de la marijuana

Le comité de sécurité de l'Assemblée de l'Etat de Californie vient d'approuver un projet de loi pour réglementer et taxer la marijuana d'une manière similaire à l'alcool.
Une taxe d'environ 50 dollars par once (28 grammes) rapporterait plus d'un million de dollar par an dans les caisses de l'état de Californie.

Un sondage effectué cette semaine par la chaîne de télévision californienne KCRA a montré que 84% des Californiens sont en faveur du projet de loi.

Si le projet de loi est voté:
- les personnes de plus de 21 ans seront autorisées à être en possession de marijuana jusqu'à 28 grammes.
- les personnes seront autorisées à faire pousser de la marijuana chez eux, pour leur consommation personnelle. La surface plantée ne pourra être supérieure à 1,5 m par 1,5 m
- les peines seront accrues pour ceux qui fournissent de la marijuana aux mineurs
- la consommation sera interdite dans les lieux publics et en présence d'enfants
- les villes et contés seront chargés de la règlement de la culture, de la taxation et de la distribution

Phil a dit…

L'ancien juge de conté James Gray déclare: "Il est temps de légaliser, taxer et réglementer le cannabis"

10 janvier 2010
En tant que juge retraité du conté d'Orange (Californie), j'ai été sur le front de la guerre de la drogue pendant trois décennies, et je sais d'expérience que l'approche actuelle ne marche tout simplement pas. Notre politique sur la marijuana doit changer pour atteindre les objectifs suivants:

- diminuer la consommation de marijuana par les enfants
- stopper ou diminuer les violences qui accompagnent la culture et la distribution de marijuana
- stopper ou diminuer la corruption qui accompagne la culture et la distribution de marijuana
- stopper ou diminuer les crimes commis par les personnes qui essaient de se procurer de l'argent pour acheter de la marijuana, et par ceux qui sont sous son influence
- diminuer la nocivité de la marijuana pour les personnes qui en consomment
- diminuer le nombre de personnes que nous devons mettre en prison

Phil a dit…

La vente de cannabis risque d'être interdite aux Pays-Bas

Aujourd'hui, la vente de cannabis risque d'être interdite aux Pays-Bas. La fameuse tolérance néerlandaise face aux drogues douces est-elle en passe de disparaître ?

"Peut-être ferait-on mieux de fermer tous les coffee shops dans le pays", s'exclamait récemment la députée Cisca Joldersma. Chargée de la politique en matière de drogue, la députée démocrate-chrétienne, dont le parti, le CDA, appartient à la coalition gouvernementale, veut mettre un terme à la politique de tolérance néerlandaise :

"Ces dernières années en particulier, nous avons assisté à un grand nombre de problèmes concernant ces coffee shops. Un grand nombre de narcotouristes se rendent aux Pays-Bas uniquement pour les coffee shops. Ces coffee-shops sont liés, en plus, à de nombreuses activités criminelles. Ce n'est plus le monde des drogues douces d'il y a 30 ans, au moment de la légalisation des drogues douces. C'est un monde très dur."

Phil a dit…

Commentaire reçu par email.

De: Pehu Oe

PROJET DE REFERENDUM 2 :

Selon vous, son idée de produire de la drogue pour la vendre aux touristes est (plusieurs choix possibles) :

1 Une idée lancée sans réfléchir
2 Une bonne idée pour notre économie
3 Une avancée pour la libéralisation du cannabis
4 Une provocation contre tous les pays qui nous envoient des touristes et contre l'état, en pleine crise économique
5. Un crime contre les humains les plus influençables et fragiles, victimes actuelles et futures
6. Une preuve de son incapacité à gérer toute collectivité

M. Oscar Temaru doit être, pour apologie de la drogue : (plusieurs réponses possibles)

1. Démis de toutes ses fonctions représentatives
2. Déchu de tous ses droits douaniers
3. Radié officiellement et définitivement du service des douanes, retraite incluse
4. Poursuivi pour incitation à la consommation de drogue
5. Condamné à une forte amende
6. Condamné à un travail d'intérêt général dans une structure d'aide aux victimes de la drogue
7. Condamné à de la prison ferme
8. Déclaré innocent
9. Soutenu pour l'organisation d'un cartel polynésien de la drogue
10. Financé dans son combat pour la légalisation de la drogue

Quelle est, selon vous, la mesure la plus adaptée à lui appliquer en réponse (deux choix possibles tout au plus) :

1. Démis de toutes ses fonctions représentatives
2. Déchu de tous ses droits douaniers
3. Radié officiellement et définitivement du service des douanes, retraite incluse
4. Poursuivi pour incitation à la consommation de drogue
5. Condamné à une forte amende
6. Condamné à un travail d'intérêt général dans une structure d'aide aux victimes de la drogue
7. Condamné à de la prison ferme
8. Déclaré innocent
9. Soutenu pour l'organisation d'un cartel polynésien de la drogue
10. Financé dans son combat pour la légalisation de la drogue

Quel est, selon vous, l'effet majeur de cette déclaration (une seule réponse) :

1. Faire parler de lui
2. Un rappel de la place réelle des drogues en Polynésie
3. Un appel à la consommation de drogue
4. Une atteinte à notre industrie touristique par défiance contre notre pays
5. Une provocation contre l'état central
6. Une preuve de mise en place d'une nouvelle maffia
7. Une déconsidération des idées que son parti défend.
8. Une déconsidération internationale de la Polynésie

Phil a dit…

Lu ce matin dans les Confidences de Tahiti Today:

Peut on admettre qu'un dirigeant polynésien responsable propose l'organisation de la vente du paka " rien qu'aux touristes étrangers" alors qu'il en connait forcément les méfaits pour ne pas dire les ravages dans sa propre population, afin de compenser des recettes fiscales défaillantes ? " Vive Oscar, vive le pétard" a-t-on entendu dans le hall de l'Assemblée.

Peut on croire que "l'économie de l'indépendance" soit basée sur la culture du pakalolo ? Sans aucun doute.

Peut on croire qu'Oscar Temaru soit en campagne électorale et mette dans sa besace tous les vendeurs et cultivateurs de cette plante? Encore une fois oui aucun doute ! Il ratisse pendant que les autres plantent !

Phil a dit…

Rectificatif pour le commentaire N°1:
Il fallait lire: Une taxe d'environ 50 dollars par once (28 grammes) rapporterait plus d'un MILLIARD de dollar par an dans les caisses de l'état de Californie.

Phil a dit…

La seule façon de débattre des avantages et inconvénients d’une légalisation du pakalolo serait d’étudier les effets de cette légalisations dans les pays qui l’ont mise en place.

Les Pays-Bas sont en fait le seul pays où la vente de cannabis soit autorisée.
Toutefois, l'usage et la revente de cannabis dans ce pays sont règlementés mais non légalisés ; il peut être acheté dans les coffee shops, des magasins ayant une licence spéciale pour ce commerce. Concernant le possession, il existe une tolérance jusqu'à cinq grammes.

La loi n'interdit pas la consommation. La consommation dans les endroits privés est tolérée. Celle dans les lieux publics est soumise à une règlementation plus stricte : pas de trouble à l'ordre public, pas de consommation en présence de mineurs (écoles, transports publics). De plus, les maires peuvent prendre des arrêtés interdisant la consommation de produits stupéfiants dans la rue.

Concernant la culture, celle-ci est autorisée jusqu'à cinq plants par personne et est considérée à titre de consommation personnelle. Au-delà, l'amende est de vingt-cinq euros par pied.

Le gouvernement néerlandais envisage actuellement de faire machine arrière en interdisant la vente de cannabis vu les problèmes causés par le narcotourisme.

Phil a dit…

Certains pays ont "dépénalisé" la consommation du cannabis, ce qui signifie qu'elle n'est pas légale mais tolérée et n'entraîne pas de poursuites tant qu'il s'agit d'un usage personnel. C'est le cas de l'Espagne, du Portugal et de l'Allemagne.

L'État d'Australie méridionale et le territoire de la capitale australienne ont aussi dépénalisé la possession de faibles quantités de cannabis ainsi que la culture restreinte pour usage personnel ; dans le reste du continent australien, il semble que les autorités n'accordent que peu d'attention aux détenteurs de cannabis ainsi qu'à ceux qui le cultivent pour leur propre usage.

Phil a dit…

Le Nouvel Obs publie aujourd'hui un article sur le sujet: Polynésie : relancer l'emploi avec le cannabis ?

Phil a dit…

Cette affaire fait couler beaucoup d'encre. On s'offusque, on se moque, mais de débat réel, pas l'ombre. Nada.

Il semblerait que pour beaucoup le paka fait des dégâts donc il ne faut pas le légaliser, point. Logique non?... Non.

Que le paka fasse des dégâts c'est une évidence pour tout le monde.
Mais c'est vrai aussi pour l'alcool, qui lui n'est pas interdit.
Pourquoi on n'interdit pas l'alcool? parce que les gens continueraient à boire de toute manière; il se créerait un marché parallèle.
Pour le paka c'est pareil. Son interdiction n'empêche pas les gens d'en consommer, c'est évident.

Et ceux qui pensent qu'un peu plus de répression va solutionner le problème se mettent le doigt dans l'œil. La prison est déjà trop pleine et les dossiers des affaires judiciaires de toutes sortes déjà trop nombreux. Alors, faut pas rêver! Le système policier/judiciaire est au taquet, faut pas vous attendre à un changement de ce côté malgré les déclaration de circonstance.
Ca me rappelle la campagne électorale de Sarko qui promettait de nettoyer les banlieues au karcher. Résultat?... rien du tout! Donc, ça, ça marche pas, on le sait!

Alors on fait quoi?
Moi je pensais que OMT avait un projet en tête lorsqu'il a lancé son pavé dans la mare, mais finalement ça a pas l'air puisque depuis, plus de son plus d'image, et même "faut pas lui faire dire ce qu'il a pas dit"... bon.

Qu'est-ce qu'il aurait pu dire? ben, je sais moi, peut-être que le fait de légaliser le paka ferait sortir les jeunes consommateurs de la marginalité, puisque la société les inclurait à nouveau. Que ça éloignerait ces même jeunes du monde glauque des drogues dures (héro, coke, crack, ecsta, amphés, LSD, etc.).

D'autre part, légalisation ne veut pas dire quartier libre. Au Pays-Bas pour revenir au seul modèle existant, la culture et la vente sont strictement règlementées, et le trafic est sévèrement combattu. La vente est interdite aux mineurs et limitée à cinq grammes à la fois à une même personne; la discrétion est requise vis-à-vis du voisinage, toute publicité étant interdite.

Leur problème, c'est le narcotourisme que ça a engendré. Chaque année plus d'1,5 million de Français, d'Allemands et de Belges déferlent sur Amsterdam pour faire leur marché de cannabis. On voit que ces narcotouristes viennent de pays limitrophes. Donc, pour la Polynésie, vu l'éloignement et le coût du voyage, la situation serait très différente.

Autre point: est-ce que la légalisation a entraîné une augmentation de la consommation domestique? Non. Le rapport annuel de l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies (OEDT) estimait en 2005 (désolé, pas eu le temps de chercher un rapport plus récent) que «13% des élèves (hollandais) de 15-16 ans sont des consommateurs de cannabis. Ce en quoi les Pays-Bas sont largement dépassés par la France et le Royaume Uni (respectivement 22% et 20%), mais aussi par la Belgique, l'Irlande et les Etats-Unis (tous 17%)».

Est-ce que je suis favorable à une légalisation ? Non. Pas avant d'avoir fait l'état des lieux et de savoir où on met les pieds en tout cas. Mais je trouve que ça mérite d’en discuter si on veut trouver des solutions au lieu de continuer à se donner bonne conscience en disant: « c’est de la merde, je suis contre ! »

Phil a dit…

Dans tous les pays qui débattent sur la dépénalisation du cannabis, on retrouve en gros:
- les pour: les consommateurs qui revendiquent la liberté de fumer et de pouvoir acheter leur pétard en toute légalité, comme pour l'alcool.
- les contre: les parents qui craignent pour leur enfants

Les arguments des pour:
- c'est pas plus dangereux que l'alcool, on peut en faire un usage raisonnable
- c'est la prohibition qui crée le marché noir mafieux donc légalisons le cannabis pour supprimer ce marché noir

Les arguments des contre:
- le cannabis est nocif pour la santé physique et mentale, et il rend les jeunes léthargiques
- si on légalise le cannabis les dealers se rabattrons sur des drogues dures et vont pousser les jeunes vers celles-ci

Ce dernier argument me semble des plus pertinents. Si on enlève aux dealers le marché du paka, ils vont vendre à nos jeunes des trucs cent fois plus dangereux, c’est sûr.

Phil a dit…

Commentaire très juste lu sur le blog To Tato'u Tiamaraa:

Après être devenu un pays à destination de paka... nous serons tous sous le microscope des autorités américaine. A commencer par votre demande de visa. Elle vous sera sans doute refusé! Puis bonjour à la sécurité à LAX! LOL

Aux US ils investissent des millions pour controler ses frontières et combattre le trafic de drogues provenant des pays comme la Colombie et certains souhaiteraient voir ce commerce se développer chez nous un jour si je comprends bien le délire?

C'est une question de diplomatie que de ne pas faire ce genre de commerce chez nous.

Nous avons tous ce qu'il faut pour développer notre pays. Tous ce dont nous avons besoin est d'un bon leader. Cette personne existe alors gardons espoir et ne baissons pas nos bras. C'est le courage et le travail qui sortira le pays de sa misère.

Mon opinion,
Tara

Phil a dit…

Le paka, une menace pour le commerce de l'alcool?

Commentaire lu sur le blog To Tato'u Tiamaraa
Le mardi 2 février 2010 à 02:49, par poreho gnangnan

Charlie ia ora na !!!


quitte a te decevoir , je vais te dire franchement , entre l'alcool et le paka , y a pas foto !!!!

evidment j'aimerai vivre dans un pays sans drogue !!!! mais , la pire , l'alcool est LEGAL !!!!! cette drogue , qui rend accroc , violent , qui te rend esclave , cette drogue qui tue , qui maltraite femme et enfants , qui viole .... cette drogue la , elle se vend PARTOUT !!! elle remplie les caisses du pays , engraisse les élus , c'est l'argent du sang , c'est la plus meurtriere , la plus sanguinaire des drogues , et elle est LEGAL ....



visite ce site , impregnes toi bien , va voir le rapport commandité par Bernard Kouchner , a mr Bernard Roques , sur la dangerosité des drogues , rapport qui figure a l'assemblée nationale francaise ..... hum hum sauf que sans suite , tu comprends le lobbying des vignerons.....



bref voici des tableaux de comparaisons sur la dangerosité des drogues:



http://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_des_psychotropes#Rapport_Roques_.281998.29



Tu seras étonée, de constater que le cannabis fait partie des moins dangereux.....pourtant ILLEGAL ? pourquoi ? simplement pour maintenir le monopole de l'alcool !!!!!! non , cettte illegalité n'est pas fondée sur des raisons sanitaires .... non le paka est illegal , juste pour maintenir le monopole de l'alcool , garantir une rentrée non negligeable d'argent dans les caisses publics grace au taxe ...impossible a mettre en place sur le paka , qui sauvagement chez tout le monde , il suffit qu'un oiseau y crotte dans votre jardin .... hum hum !!!! bref , si le paka etait legal , les gens pourraient se defoncer gratuitement .... et ce serait un gros manque a gagner pour le budget !!!! car , l'alcool aurait moins de succes ..... tu comprends pourquoi les mutoi arrache les tumu paka ???? c'est pour que tu defonces sur la hinano , et que tu enrichis fourcade et les poches des elus .... c'est TOUT !!!!!!



alllllllllllllllllllllllllez bonne nuit




non je ne fume pas , je ne bois pas !!!!




;-)

Anonyme a dit…

Moi j'suis pour une politique de tolérance. Déja je comprends pas pourquoi on s'acharne autant sur le cannabis quand on voit les ravages que fait l'alcool, il y a pas photo! De plus qu'ils le veulent ou non ils pourront pas empêcher le monde de fumer, c'est jamais la pénurie, c'est un combat perdu d'avance et certains pays l'ont déja compris. Cette fleur possèdent même des propriétés médicinales, avec les progrès de nos jours c'est prouvé, peut-on en dire autant de l'alcool? ils devraient déja commencer par autorisé la culture à usage personnelle, qu'il la réglemente je sais pas mais qui sait ce que certains mettent sur leurs plantes, c'est une question de santé publique

Enregistrer un commentaire