jeudi 25 février 2010

78% pour le King Tamatoa

Pour ou contre le King Tamatoa?
Résultats du référendum du 19 au 25 février 2010

Sur 105 votants

- 78% ont voté "pour"
- 22% ont voté "contre"

5 commentaires:

Phil a dit…

Lu sur Tahiti Presse du 25/02/10 (extrait):

Mercredi matin, en conseil des ministres, a été pris un arrêté concernant le King Tamatoa. A la demande de l'armateur, Bill Ravel, le quota annuel de gasoil et d'huile du navire, destiné à la desserte maritime à grande vitesse des Îles du Vent, à a été fixé selon les conditions du FRPH (Fonds de régulation du prix des hydrocarbures) pour l'année 2010. Ainsi, comme sa licence le permet c'est à 60 Fcfp le litre que l'armateur va pouvoir acquérir son carburant. " Le King Tamatoa va pouvoir commencer ses rotations comme prévu, dès le 5 mars", a annoncé Gaston Tong Sang.

"Je suis dans l'impossibilité de lui accorder la détaxe, il n'y a aucun texte dans ce sens. On ne peut pas lui attribuer des mesures de faveurs", a martelé Gaston Tong Sang. Si Jean Christophe Bouissou propose un texte pour y remédier, c'est à l'Assemblée qu'il appartiendra de trancher, a-t-il conclu. Et quant à bénéficier des mêmes tarifs que Air Tahiti, Gaston Tong Sang a tenu à souligner que la compagnie aérienne achetait son carburant 70 Fcfp le litre contre... 60 Fcfp pour les armateurs !

Phil a dit…

Lu sur Tahiti Today (extraits):

Tant que le King Tamatoa [paiera] des taxes alors que son principal concurrent Air Tahiti n'en paye pas, Bill Ravel nous a confié facturer aux voyageurs une surtaxe baptisée " surtaxe GTS" de 500 Frs sur chaque billet vendu, afin que sa clientèle sache bien qu'elle doit ce surplus à Gaston Tong Sang.

[Ravel] assure par ailleurs "le jour où nous aurons les mêmes avantages que notre concurrent Air tahiti nous supprimerons la "surtaxe GTS".

le navire larguera les amarres le 5 mars prochain. Les Polynésiens se pressent aux guichets.

Phil a dit…

Lu dans les Nouvelles

Quand GTS renflouait les bateaux de Degage

"Le gouvernement de Gaston [Tong Sang] a décidé en mai 2007 d’investir près de 100 millions de Fcfp de fonds publics dans le capital de la société privée de bateaux de croisière [Bora Bora Cruises appartenant à la famille Degage, propriétaire des Aremiti] pour la renflouer, alors qu’elle battait déjà de l’aile."

C'est l'objet de la plainte contre X pour détournement de fonds publics que vient de déposer Léon-Christian Céran-Jérusalémy, fervent défenseur du navire de Bill Ravel.

Phil a dit…

Lu sur Tahiti Presse:

Tahitipresse : Vous parliez de bras de fer entre le président du Pays et vous-même. Qui va gagner ?

Bill Ravel : Oh, moi je ne parle pas de bras de fer. Simplement, il faut qu'il pense à l'intérêt général. Et on sait, avec toutes les mises en examen qu'il a, et il a encore une plainte qui vient d'être déposée, qu'il ne pense pas à l'intérêt général. C'est pas son genre.

Phil a dit…

Carton jaune pour Ravel
Jusqu'ici Bill Ravel avait la population de son côté. Il vient peut-être de commettre sa première erreur en revenant sur sa parole de commencer les navettes le 5 mars. Elles ne commenceront qu'après le vote de la loi sur mesure pour le KT. Surtout qu'il avait commencé à vendre des tickets. Carton jaune!
A suivre...

Enregistrer un commentaire