mardi 16 février 2010

Aimez-vous le style "musclé" de Thorel?

Thorel: "Moi, je suis payé pour leur rentrer dans le choux!"

Le style "musclé" du nouveau procureur Thorel ne plaît pas à tout le monde...
Une polémique a éclaté suite à une interview publiée récemment, où il déclare notamment:

"J'aime travailler, disons, sans nuance. Chacun son style."
"Depuis août, j'ai dû ouvrir une trentaine d'enquêtes préliminaires sur des soupçons d'ingérences, favoritisme, prise illégale d'intérêts."

"Sur différents aspects, le fonctionnement ici s'apparente à celui d'une République bananière*, ce qui n'est évidemment pas acceptable."

"A l'évidence, mon prédécesseur n'a rien fait."

"Je ne suis pas un "sarkosyste", et je n'ai pas eu d'instructions pour abattre Flosse. Maintenant, c'est sûr qu'à la chancellerie, ils ont dû se dire, au moment de choisir un successeur à Bianconi (ndrl: le précédent procureur): "Il ne faut pas un mou"! Moi, je suis payé pour leur rentrer dans le choux."

Et vous, vous aimez son style ou pas?

*République bananière: apparemment démocratique, mais régie par les intérêts privés et la malversation (Le Petit Robert).

Thorel vu par Lolo, tahitiheraldtribune.com

4 commentaires:

Phil a dit…

Communiqué du Tavini Huira'atira

Papeete, dimanche 14 février 2010

La vaste comédie :

Allez jusqu'au bout, Monsieur le Procureur !

La Polynésie est bien une « vaste comédie », mais plus encore une sinistre comédie pour les Polynésiens eux-mêmes et leur pays qui attendent toujours que justice leur soit rendue.

Ce que nous savions tous, mais qu'il était interdit d'évoquer publiquement, se trouve confirmé par les révélations successives des magistrats nouvellement mis en place au palais de justice de Papeete.

Il ressort des déclarations du Procureur de la République et des différentes enquêtes menées au pas de charge depuis la fin de l'ère Chirac, qu'un système de pillage des fonds octroyés par la France pour le développement de la Polynésie a pu s'opérer au profit des 200 grandes familles de Tahiti sous la protection efficace de la justice républicaine !

> les marchés public octroyés au bon vouloir du prince, sans mise en concurrence,
> la grande distribution monopolisée par un entrepreneur avec des profits par dizaines de milliards.
> l'importation et la distribution d'hydrocarbures qui témoignent d'une réussite à plusieurs dizaines de milliards en quelques années,
> notre banque de développement qui efface les centaines de millions de créances des puissants et saisit les maisons ou 'es bateaux des petits,
> la presse libre muselée par un ténor du barreau local qui met ses talents au service des délinquants en col blanc,
> l'évasion de dizaines de milliards au profit du développement du Chili,
> d'autres milliards pompés à la CPS par une clinique privée,
> faux marchés, fausses factures, les règles du commerce bafouées, les silences des représentants de l'État et la complicité de l'ancien procureur, la liste n'est pas close l

Nous connaissons ces 200 familles dont vous parlez Monsieur le Procureur, nous connaissons ces 2 hommes politiques à la tête du pays, ils vous ont avoué, mais ils continuent en profitant du malheur des Polynésiens touchés par le cyclone...

Avec tout le respect que nous devons à votre travail, allez jusqu'au bout de votre rôle Monsieur le Procureur de la République, poursuivez vos enquêtes, ouvrez des informations, n'oubliez pas les haut commissaires qui ont laissé faire, mettez en cause votre prédécesseur, et que tous remboursent ce qu'ils ont accaparé au détriment de nos milliers de familles ! Rentrez leur dans le chou définitivement.

« E Fenua tou, E Nuna'a tou, E Reo tou »

Annie a dit…

tout est dit : lorsque les magistrats évoquent l'impartialité (aujourd'hui dans la dépêche qui recommence à jouer un rôle très bizarre), c'est dans le sens qu'il faut se taire, n'est-ce pas ? continuer sur la lancée de ces dix dernières années où Flosse gérait le parquet et le premier président et même le haut-commissaire. Une honte ! Bravo José Thorel, parler fait partie de la démocratie, même pour un procureur sinon Jean-Claude Marin, procureur de la République, qui avant le procès clearstream avait tenu conférence de presse (c'est pas rien en France !) pour donner son sentiment quant à la culpabilité de Villepin et ce, qq jours avant le procès, l'article Mediapart sur internet, c'est quand même autre chose. Il serait bien aussi que Flosse et son entourage cessent de se prendre pour le centre du monde.

Taram a dit…

Non, le style "musclé" de ce procureur n'a rien à voir avec la JUSTICE....
Qu'il fasse son boulot, c'est tout.
Il n'est pas payé pour jouer "L"homme aux colts d'or" !
Allez, du balai, on veut des gens sérieux !

Je sais faire un pansement je devrais être ministre de la santé non ??? a dit…

Mais vive Thorel mes amis

Enfin une justice sans langue de bois en Polynésie
La justice est la même pour tous, les délinquants politiques, sexuels...
Faites-les enfermer ces voleurs endimanchés je jubile d'avance :)

Peut-on reprocher à un procureur venant de corse d'avoir un style musclé ???

Il fallait bien ça à la Polynésie, n'en déplaise aux partis locaux...
"Communiqué du Tavini Huira'atira
Papeete, dimanche 14 février 2010
La vaste comédie :
Allez jusqu'au bout, Monsieur le Procureur !etc etc..."

J'adore :) vraiment c'est pathétique, l'hôpital se fout de la charité, il y en a qui devrait se faire oublier, combien de personnes du tavini sont sous le coup d'une condamnation ou d'une procédure judiciaire, ou les deux ???
Sans parler des autres partis...
Avoir dans son hémicycle 99% de truands déjà condamnés et non pas élus mais nommés par d'autres politicos-voyous...
Ca peut laisser perplexe même pour un exilé de l'île de beauté ....
Qu'il leur rentre dedans il justifie totalement son salaire lui au moins.

Enregistrer un commentaire