lundi 15 mars 2010

Améliorer le système fiscal: oui! Augmenter les impôts: non!

Faisons le point après quatre jours de sondage (clos dans trois jours) sur l'augmentation des prestations familiales et la mise en place de l'impôt sur le revenu en Polynésie suggérées par le rapport pour réduire les inégalités sociales.

53% sont pour la mise en place de l'impôt sur le revenu "si les autres impôts et taxes baissent considérablement".
La même proportion (53%) est contre l'instauration d'allocations de RMI et de chômage.
Ce qui tend à montrer que les gens sont pour une répartition plus juste de la charge fiscale (les plus gros revenu doivent contribuer plus) mais contre une augmentation des impôts: plus d'allocations étant synonyme de plus d'impôts pour les financer.

Il a y bien sûr d'autres facteurs à prendre en compte dans notre recherche d'une société plus juste, comme le fait remarquer un lecteur dans un commentaire. [ndlr: les sous-titres ont été rajouté pour faciliter la lecture]

Les grands propriétaires ne devraient pas relever de la solidarité

"La question n'est pas si simple que pour ou contre. Il y a effectivement des grands propriétaires qui ne devraient pas relever de la solidarité mais il y a aussi des travailleurs pauvres (salariés ou patentés) et des personnes qui sans emploi n'ont pas de quoi payer le minimum vital (manger, loyer, électricité)."

DOM: 36% de RMIstes qui ne cherchent pas forcément un emploi

"Il est clair aussi que l'exemple des DOM fait peur avec 36% de RMIstes qui ne cherchent pas forcément un emploi. Ici au moins les personnes privées de revenus salariés essayent d'autres sources de revenus légales (ventes de gateaux par exemple) ou pas (trafics ou prostitution)."

Un revenu minimum pour payer le vital sans tomber dans l'oisiveté

"Il pourrait être envisagé un droit à une activité rémunérée (travaux d'intérêt général, formation professionnelle) qui permettrait aux personnes privées d'emploi de bénéficier d'un revenu minimum pour payer le vital sans tomber dans l'oisiveté."

Les impôts ne doivent plus augmenter

"Pour le financement d'une telle mesure... c'est un autre débat. En tout cas les prélèvements obligatoires ne doivent plus augmenter. Une autre répartition peut-être... et surtout une chasse sans merci aux fraudeurs de tout poil."

Ndrl: sans oublier une chasse à la gabegie, aux privilèges indescents et aux détournement de fonds publiques par la caste politique...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Avant de penser à augmenter les impôts et taxes (solution de facilité), il serait bien que celles qui existent soient déjà appliquées à tout les gens concernés.
Je suis persuadé que le manque à gagner est énorme.
Sinon, ce seront toujours les même qui paieront plus.

Phil a dit…

Vous etes assis sur une bombe sociale
- Lu sur tahititomorrow.com:
La polynesie a grand besoin d’une justice sociale. Vous etes un pays en voie de sous-developpement comparable a l’Amerique du Sud (ce n’est pas moi qui le dit). Vous etes assis sur une bombe sociale qui va bientot vous peter a la figure (ce n’est pas moi qui le dit non plus) parce que vous etes des egoistes qui ne veulent rien partager.

En caledonie nous sommes fieres de participer au developpement de notre pays en payant notre IRPP. C’est notre participation a tous et on n’est pas des mediants comme chez vous. A chaque fois qu’il y a un probleme il faut vite aller a Paris pour tendre la manche. Mais quand est-ce que vous allez vous prendre en charge serieusement?

Quand on paye des impots sur le revenu, croyez-moi, on fait tres attention pour qui on vote car c’est notre argent qui se fait voler. Vos politiciens ripous piquent dans la caisse depuis des decenies et puis tout le monde trouve ca normal car ce n’est pas leurs sous. Mais arretez cette vaste comedie (dixit Sarko).

Extrait d'un commentaire signé Taratoni

Fred a dit…

Bien sûr qu'il faut instaurer un impôt sur les revenus !!
Il faut que les plus aisés participent à l'aide aux plus démunis et partagent leurs richesses (Impôts sur les revenus et impôt sur la fortune); c'est le seul moyen de conserver la paix sociale, et ne me dites pas qu'ils n'ont qu'à bosser car, malheureusement, il n'y a pas de boulot pour tout le monde et il faut savoir une chose, le chômage et la précarité peuvent tomber sur la tête de n'importe qui....

Enregistrer un commentaire