jeudi 22 avril 2010

73% pensent que la fausse alerte à la bombe était un acte de désobéissance civile

73% pensent que la fausse alerte à la bombe était un acte de désobéissance civile destiné à sensibiliser l'opinion publique et la classe politique; 23 % pensent que c'était un vulgaire canular; 4% ne se prononcent pas.

Résultats du sondage entre le 16 et le 22 avril 2010, sur 96 votants

Rappel: La désobéissance civile est une forme d'action non-violente par laquelle des citoyens, ouvertement et délibérément, transgressent de manière concertée la loi, dans le but d'exercer soit directement soit indirectement (par l'appel à l'opinion publique) une pression sur le pouvoir politique.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire