mercredi 28 avril 2010

GTS va augmenter notre impôt sur le revenu (CST)


GTS a dit hier au JT qu'il voulait augmenter la CST.

Petit rappel: La CST (Contribution de Solidarité Territoriale) est l'impôt prélevé sur le bulletin de paie de toutes les personnes physiques domiciliées en Polynésie française. Il est prélevé à la source sur les traitements, salaires, pensions, rentes et indemnités diverses.
C'est comme qui dirait un impôt sur le revenu qui ne dit pas son nom.

Bref c'est nous qui devons payer, bien sûr, la gabegie no limit, les postes en or des copains et feti'i, les berlines à 15 millions, les dédommagements de perte de poste (700 millions à chaque dissolution), les voyages en premières des délégations inutiles, les salaires et avantages indescents, le jetage de pognon par les fenêtres à tous les étages...

Mais comme GTS n'a pas le courage de nous dire en face qu'il va prendre l'argent dans notre poche, ce sont les inspecteurs des finances parisiens qui nous le diront...

Les Polynésiens vont-ils continuer à se laisser faire docilement? Réponse dans le sondage en bas de page...

La contribution est calculée en appliquant aux montants taxables les taux de :
- 0,5 % pour ces montants n'excédant pas 150.000 F CFP
- 3,0 % pour ces montants compris entre 150.001 F CFP et 350.000 F CFP
- 3,5 % pour ces montants compris entre 350.001 F CFP et 700.000 F CFP
- 5,0 % pour ces montants au-dessus de 700.000 F CFP

Pour tout revenu inférieur à 150.000 F CFP, la contribution n'est pas précomptée sur le salaire.

Sur le site du service public en PF on peut lire "Pour un exemple de calcul, consulter le site Internet du ministère des finances: http://www.finances.gov.pf
Quand on clique on arrive sur une page blanche avec le message: "Site en maintenance"...

2 commentaires:

Phil a dit…

Oscar Temaru: "des gens qui ont détourné l'argent du peuple, qui demandent à la population de faire encore des efforts, mais qu'ils commencent par rembourser d'abord l'argent du peuple qu'ils ont détourné. Est-ce que vous êtes prêts à payer encore des taxes à des gens qui ont détourné l'argent du peuple? Qu'est-ce que la justice attend pour les mettre à Nuutania avant qu'on construise cette nouvelle prison à Papeari. La justice qui est le socle de notre démocratie, où est-ce qu'elle est ?" a déclaré le leader de l'UPLD lors d'une conférence de presse aujourd'hui.

Phil a dit…

... Mais ces mois derniers, s'allier avec "ces gens qui ont détourné l'argent du peuple", ça ne posait aucun problème...
Comme quoi...

Enregistrer un commentaire