jeudi 29 avril 2010

Pour une prison "paumotu"

On nous propose une prison forteresse à 10 milliards qui ne résoudra pas notre problème de surpopulation carcérale. Et si on faisait plutôt une prison "paumotu"?...

La prison de Papeari qui pourra accueillir 400 détenus coûtera 10 milliard Fcfp, payés par l'Etat. Soit 25 millions par prisonnier. Ne pourrait-on pas imaginer des structures moins coûteuses, construites par exemple sur des atolls inhabités des Tuamotus? Les détenus cultiveraient eux-mêmes le fa'apu qui servirait à leur alimentation, et pêcheraient leur poisson... Ca favorisait certainement leurs chances de réinsertion, et le coût serait incomparablement plus bas pour la collectivité.

La prison de Papeari désengorgera certes celle de Nuutania qui compte 400 détenus pour 175 places. Les deux pénitenciers offriront un total de 575 places. Cependant, environ 700 personnes sont actuellement en attente d'effectuer leur peine. Ajoutés aux 400 détenus, ça fait un total de 1.100 prisonniers... Il manquera encore au minimum 525 places, sans compter les nouvelles condamnations d'ici la fin de la construction...

10 milliards pour se retrouver dans la même situation qu'aujourd'hui, avec des cellules surchargées... On pourrait pas faire mieux que ça, vous croyez?... Une prison à 10 milliards ou 3 prisons 3 fois moins cher?...
On aura toujours besoin d'une prison-forteresse pour les détenus les plus récalcitrants, mais pour les autres, pour la plupart des petits délinquants, est-ce bien la solution?

Faut-il construire une autre prison-forteresse ou des prisons-fa'apu?... votez en bas de page...

5 commentaires:

Phil a dit…

On pourrait même envisager que ces "prisons des îles" participent à la mise en valeur des atolls. Les terrains seraient rendus à leurs propriétaires, à la fin du bail, avec toutes les infrastructures, bâtiments, système d'alimentation en eau, fa'apu, etc. Les prisionniers paieraient donc leur dette à la société en travaillant au développement des archipels...

Taram a dit…

Excellente idée Phil ! comme aux Etats-Unis, il existe des fermes pénitentiaires.
Voilà aussi, une utilisation de Anuanuraro si on arrive pas à trouver un acheteur à 2 milliards CFP. J'avais envie de proposer Moruroa ou Fangataufa, mais ça serait inhumain et on se ferait taper sur les doigts par l'ONU !

Taram a dit…

Il me semble même que les fermes pénitentiaires des USA s'autofinancent par leur propre production. Cela serait une bonne leçon pour certains ministres des finances ou de l'économie et certains dirigeants de SEM "Vous avez dit production ? C'est quoi ?"

Anonyme a dit…

si on y metteaint nos politiques : ils seraient foutus de la rendre déficitaire...

Phil a dit…

"Les politiciens mettent de l'argent dans les prisons et pas dans les écoles, parce que l'école ils sont sûr de pas y retourner..."
- Coluche

Enregistrer un commentaire