mardi 4 mai 2010

52% pensent que des émeutes sont inévitables

La situation est jugée catastrophique par tous les acteurs économiques et elle pourrait bien s'aggraver dans les jours à venir. Côté politique, aucune solution à l'horizon. La population est tellement excédée par les comportements irresponsables de nos élus que la majorité des internautes interrogés voient les émeutes comme inévitables. Sur 93 votants, 52% pensent que nous n'éviterons pas des émeutes, contre seulement 33% qui pensent que nous les éviterons. 15% ne se prononcent pas.

Résultats du sondage du 28 avril au 4 mai 2010.

4 commentaires:

Phil a dit…

Ce midi, sur le répondeur de Radio1 et en commentaires sur le Tout le monde a un billet de 10.000 F sans sa poche de notre représentant socialiste local préféré, il y en a une qui disait qu’avec 10.000 elle n’arrivait pas à tenir la semaine et un autre, avec un accent tout aussi fenua mais visiblement un peu moins dans la merde, disant qu’il était prêt à y mettre 100.000 si les 57 étaient tous mis sur la pirogue et, hop, direction la Chine et bon vent, bon débarras !
Mimi Mato. Commentaire paru sur Tahiti Tomorrow

Phil a dit…

Drollet a donné le signal pour le départ d’un nouveau gros bordel: Un gouvernement parallèle. L’upld a échoué avec leurs successifs vrais gouvernements, attendons nous au pire avec le paralléle.
Nos politiques ont trahis notre confiance, ils sont comme des sales gosses préférant tout casser que céder un peu de leur précieux pouvoir à la con.
Honte, honte, honte, que l’on nous donne de nouvelles élections, leur châtiment sera électoral.
Maoire. Extrait de comm paru sur Tahiti Tomorrow.

Phil a dit…

C’EST LA FAUTE A L’ETAT!
Conclusion des deux heures de parlottes entre le pseudo-gouvernement et les syndicalistes.
Tout le monde est d’accord pour aller tapiner à Paris. Car tous les maux dont souffre le Pays relèveraient de la responsabilité de l’Etat.

En bref les notables politiques et syndicalistes s’accordent pour sauver leurs fesses en accusant la France.
Exit l’instabilité politique, les affaires, l’immobilisme, la maintien des monopoles, l’absence totale d’innovation, le népotisme, et surtout les gaspillages des fonds publics.
Lamomie. Extrait de comm paru sur Tahiti Tomorrow.

Phil a dit…

+ Une cellule anti-corruption et des tribunaux spéciaux à l’image des cellules et tribunaux anti-terroristes s’appuyant sur un code anti-corruption aussi draconien et expéditif que l’anti-terroriste (inéligibilité totale à vie et radiation à vie des administrations et autres structures dites d’utilité publique + saisie immédiate de tous les biens à concurrence du montant total des détournements+amendes + prison lourde et en QHS ) ?

+ Une équipe d’Eliot Ness spécialisés dans les corruptions ?

Au moins ça, oui, pour éviter le sang.
Mimi Mato. Extrait de comm paru sur tahiti Tomorrow.

Enregistrer un commentaire