mercredi 12 mai 2010

69% pensent que les poursuites judiciaires contre le site Tahiti Tomorrow sont une atteinte à la liberté d'expression

Suite à la plainte en diffamation et la perquisition contre le site Tahiti Tomorrow, 69% pensent que les poursuites judiciaires contre le site satirique sont une atteinte à la liberté d'expression. 20% sont d'avis de "laisser trancher la justice". 9% pensent que la plainte est justifiée par le contenu de la page incriminée. 2% ne se prononcent pas.
Sondage du 5 au 12 mai 2010, sur 93 votants.
Lire l'article à ce sujet.

1 commentaires:

Phil a dit…

Le journaliste à TNTV Mike Leyral dit sur son Facebook qu'il a, lui aussi, été perquisitionné. Décidément, c'est la saison ! "Mon ordinateur de bureau a été fouillé à TNTV, mes deux ordinateurs saisis à mon domicile. Le tout sur un ton pas vraiment cordial. Vive la liberté de la presse !" Voir le mur FB de Mike

Enregistrer un commentaire