mercredi 16 mars 2011

35 voix seront nécessaires pour une motion de défiance

Marie-Luce Penchard propose une série de réformes de la loi électorale pour lutter contre l'instabilité. Notamment qu'une majorité des trois cinquièmes (35 sur 57) soient nécessaire pour faire passer une motion de censure. Les représentant de l'APF ont un mois pour donner leur avis.

  • La majorité des trois cinquièmes (35 sur 57) sera nécessaire pour faire passer une motion de censure.
  • Nombre d’élus à l’assemblée: 57.
  • Nombre de représentants par circonscriptions.
    - Iles de la Société: 45
    - îles Australes: 3
    - îles Marquises: 3
    - Tuamotu de l’Est et Gambier: 3
    - Tuamotu de l’Ouest: 3
  • Prime majoritaire attribuée à la liste arrivée en tête: 19 sièges
  • Election pour 5 ans du président de l'APF et de son bureau (alors qu’il peut actuellement être réélu chaque année).
  • Nombre de ministres: 7, en plus du président et du vice-président. Chacun d’entre eux disposera d’un maximum de 15 collaborateurs.
  • Le président et le vice-président ne pourront assurer que 2 mandats consécutifs.
Certains ont calculé que si le nouveau mode de scrutin avait été appliqué aux dernières territoriales de 2008, le To Tatou Ai’a de 2008 aurait remporté 33 sièges,  l’UPLD 15 et le Tahoeraa 9. Majorité absolue pour le parti de GTS... il y a fort à parier que les rats n'auraient pas quitté le navire rouge comme ça a été le cas.

    4 commentaires:

    Mimi mato a dit…

    J'explique mon vote sur "pas d'accord du tout" :

    Le 3e tour n'est pas remis en cause, le président est élu uniquement par les crabes.
    Donc rien n'est changé sur le fond, ils feront encore l'inverse de ce qu'on leur demande. On est encore cocus.

    Phil a dit…

    La prime de 19 sièges à la liste gagnante limite quand même drôlement le risque d'alliance de "3e tour"comme on a vu quand GTS a gagné et que Flosse et Oscar se sont alliés pour lui piquer la victoire. Calculons: Disons que la liste gagnante l'emporte avec 25% des suffrages (c'est peu), ça lui fait 57 x 25% = 14 sièges, plus les 19 sièges de prime, ça fait 33 sièges, majorité absolue, les autres peuvent aller se rhabiller y a pas de 3e tour possible. Ou me trompe-je ?

    Mimi mato a dit…

    Je suis d'accord qu'en théorie ça tient mais la théorie on avait déjà eu ça avec Estrosi et on voit ce que ça donne depuis.

    Après autant d'années de ... je ne trouve pas de mot ... tu doutes encore de leur "faculté d'adaptation" ??

    Tiens, une idée comme ça : Si tu mets 6 ou 7 listes concurrentes pour se partager l'électorat, disons à 10-15% chacun, on a quoi ?
    Est-ce réellement impossible ?
    Allons, allons ...

    Il n'y a plus aucune raison de douter d'eux aujourd'hui.

    Aaahh, oui, si on avait une réelle "nouvelle vague politique" bien vierge de "leur savoir-faire", là peut-être, et à condition qu'elle ait le temps de se présenter avant qu'on vote, peut-être alors mais ce n'est pas la direction actuelle.

    On est cocus avec ce truc-là aussi.

    Je ne demande qu'à espérer mais pour espérer il faut un minimum de raisons et aujourd'hui on ne l'a pas.
    .

    Phil a dit…

    Allez, on y croit on y crois ! lol
    Ceci dit je suis bien d'accord avec toi sur deux grosses lacunes de cette nouvelle loi:
    - cumuls pas interdits
    - casier vierge non requis
    Moralité: y en a pas...

    Enregistrer un commentaire