mardi 15 mars 2011

Lumière sur les "fonds sous-marins" du cable Honotua


Hier matin, quatre anciens proches du dossier de passation de marché entre l'OPT et Alcatel pour la construction du câble Honotua, Georges Puchon, Alphonse Teriierooiterai, Émile Vernaudon et Rémi Galasso ont été placés en garde à vue par la brigade financière venue de Paris.

Un rapport de la chambre territoriale des comptes de la Polynésie française a fait apparaître que la société qui était chargée de rédiger le cahier des charges était composée d'anciens cadres d'Alcatel. L'appel d'offres qui a suivi, le 28 février 2006, n'a reçu ensuite qu'une seule offre : celle de la société Alcatel. Une société concurrente, Tyco, mentionnera que l'assistance à l'OPT, de la part d'anciens salariés d'Alcatel, ne lui laissait que peut de chances d'être choisie.

En février 2009, une perquisition dans les bureaux calédoniens de l'ancien cadre d'Alcatel Rémi Galasso, le promoteur du câble sous-marin de Nouvelle-Calédonie, a permis de mettre à jour une somme en liquide de plusieurs millions de Fcfp et surtout l'existence d'un compte au crédit agricole en Suisse crédité de 3 millions d'euros (360 millions de Fcfp).

7 commentaires:

Mimi mato a dit…

Sur ça je ne veux rien dire pour le moment si ce n'est que le Puchon n'était plus à l'OPT au moment des passages à l'acte : Il a préparé les choses mais était parti au gouvernement quand ça a été "mis en place".
Donc mefi, dans les deux sens puisque la bande à Mimile est experte dans l'art d'utiliser les plus faciles à mettre en boucliers devant eux. Mefi des apparences. C'est tout.

Je venais ici pour te demander si t'avais déjà vu une question de sondage-éclair plus mal gaulée que celle de La Dépêche en ce moment, c'est à dire :

"Croyez-vous qu'un nuage nucléaire ne peut pas atteindre le fenua ?"

Un record de stupidité d'élocution, non ?

Phil a dit…

Sondage non seulement mal formulé mais tellement raccoleur aussi ! ça donne pas envie de voter !

Mimi mato a dit…

Effectivement, je refuse de voter sur "ça".

(2 nouveaux pastiches de films chez moi)

poe a dit…

Un jour, un type fait une déclaration mensongère parce qu'il avait une jalousie ou autre chose contre toi, ta vie bascule, celle de ta famille aussi...trop tard, ta gueule est dans les journaux, tes amis ne te connaissent plus, tes enfants se font humilier à l'école et ta femme a envie de mourir. Tu sais que tu n'as jamais rien fait de défendu que tu n'as aidé personne à faire ce qu'on te reproche mais c'est trop tard, la police a son dossier à charge et on te traite de menteur, on te crie dessus, on montre les poings pour te faire craquer. On se retrouve en prison pour çà et avant que la justice reconnaisse l'erreur tout est foutu.... c'est arrivé un jour à un instituteur accusé de pédophilie, il a préféré en finir avec la vie plutôt que de continuer à vivre avec çà.

Phil a dit…

@ Poe: c'est vrai que ça arrive... c'est terrible ! Tu penses sans doute à quelqu'un en particulier...?

Mimi mato a dit…

C'est curieux comme les sentiments se percutent parfois :
http://mimimato.forumactif.net/t87-popotinetia-l-affaire-honotua

(ça date d'hier)

Phil a dit…

J'aime beaucoup ton article, Mimi ! Bien vu !
J'invite tout le monde à le lire.
Une phrase pour résumer: "Ça manque de précision dans les accusations tout ça et sans ces précisions ça ressemble plus à un prétexte pour lyncher de la taramea non-sarkoziste qu'autre chose ..."

Enregistrer un commentaire