jeudi 5 mai 2011

Campagne d'éradication de la cupidose à l'APF

Contre les parasite adultes, y a que la Nuutaniazine en traitement longue durée !
La représentante Sabrina Birk, soutenue par le MC5P (Mouvement Citoyen Pour une Politique Plus Propre) a décidé de mener, cette année, une campagne d'éradication de la cupidose à l'APF, basée sur la baisse immédiate des indemnités et des privilèges (B2IP) des représentants. Seul signe crédible de leur volonté de mettre fin au système clientéliste jugé en ce moment au tribunal.

En effet, malgré de nombreuses campagnes précédentes, une étude a permis de montrer que pour atteindre cet objectif  de l'éradication complète des magouilles, il faut que 85% des représentants avalent ces diminutions pendant trois années consécutives. Les élus sont invités à se soumettre à ces mesures "sans craindre les éventuels effets secondaires".

Le docteur Natou, responsable des pathologies vénales au MC5P reconnait l'existence de certains effets secondaires, mais elle se veut rassurante: "Il y a certainement moins d'effets indésirables que ce que pense les représentants. De même qu'il y a la possibilité de diminuer les éventuels effets secondaires en prenant certaines précautions, comme ouvrir les fenêtres de sa bulle et essayer de vivre un peu comme tout le monde. Les effets les plus fréquents sont la sensation vertigineuse, la somnolence, les nausées accompagnées parfois de vomissements ou de céphalées (mal de tête)".

Le docteur Natou apporte les précisions suivantes concernant les personnes pour qui les effets secondaires sont ressentis avec plus d’intensité : “Certaines personnes vont ressentir ces effets secondaires avec plus d’intensité et plus longtemps. En fait, cela concerne des personnes déjà infectées par les filaires et les vers cupidus adultes, qui subissent une réaction de l’organisme. Cette réaction à pour conséquence l’apparition d’une fièvre, d’une grande fatigue, de sensations de démangeaisons ou de douleurs dans les parties génitales. Nous recommandons aux personnes qui ressentent ces effets indésirables de suivre le régime de Sabrina Birk : 200 patates pour eux et le reste à des assos."

Merci à la Dépêche pour l'article que parodie ce billet ;-)

2 commentaires:

Phil a dit…

Sabrina a dit: me suis sentie bien seule hier dans l'hemicyle, malgre les politesses des uns et des autres.....merci a la presse d'avoir repris mes interventions , vue les sourires, les encouragements dans la rue , je pense et j'espere etre en phase avec la population .... maururu
... le nombre de personnes qui te felicite , t'embrasse , puis des que tu as le dos tournee , ils disent tout le mal qu'ils pensent de toi ....

Philippe P. a répondu: Courage et bonne continuation, le Fenua a besoin de personnes qui rompent franchement avec les pratiques passées. Quand on combat, il faut bien se mettre en avant et forcément ça emm... tous ceux qui ne veulent pas vraiment que ça change tout en critiquant tout le monde. Je ne crois pas qu'on peut se battre en silence. Alors continues pour tous ceux qui rêvent d'une Polynésie politiquement différente !

xxl a dit…

Bravo Sabrina pour tes essais de moralisation de nos dirigeants, malheureusement je crains que tu ne te battes contre des moulins à vent; ce n'est pas demain que tous nos clowns de l'assemblée renonceront à une partie de leur sucette, déja qu'ils estiment que de payer leur repas va les mettre sur la paille, alors imagine ce que tu leur demandes.

Enregistrer un commentaire