dimanche 8 mai 2011

Fric-assez de crabes, sauce OPT


Émile Vernaudon accusé d'un détournement de 117 millions alors qu'il était ministre de l'OPT, au juge : "Prise illégale d'intérêt, corruption, sincèrement je n'y comprends strictement rien."

Le juge: "Vous nous dites qu'en tant que député, vous avez voté la loi (loi relative à la prise illégale d'intérêts votée en 1993 quand M. Vernaudon était député, Ndlr) à laquelle vous ne comprenez rien et qui vous vaut d'être présent aujourd'hui?"

Le juge: "Ça ne vous dérange pas d'utiliser l'argent public comme ça?"

Emile: "Je n'ai pas utilisé ça tout seul !''

"S'il n'y avait pas eu ce système, je ne serais pas là. J'ai fait confiance à ce soi-disant staff, moi, avec ma naïveté."

Émile Vernaudon, purge depuis janvier dernier une peine de 5 ans de prison ferme prononcée en première instance. Le procureur a demandé que sa peine soit confirmé: 5 ans de prison ferme, 5 ans d’inéligibilité et 10 millions d’amende.

Pour les autres condamnés ayant fait appel, le procureur a demandé la confirmation de leur peine:
- Alphonse Teriierooterai : 5 ans de prison dont deux ferme et 8 millions d’amende.
- Natacha Taurua : 6 mois de prison avec sursis et 5 millions d’amende.
- Georges Puchon : six mois de prison avec sursis et 2 ans d’inéligibilité.
- Yves Conroy : six mois de prison avec sursis et 8 millions d’amende.
- Loïc Brigato : six mois de prison ferme et 5 millions d’amende.
- Patrick Bordet : six mois de prison avec sursis et 5 millions d’amende)

Pour Hiro Tefaarere (condamnés à deux ans d’inéligibilité et 2 millions d’amende) et Yvon Bardes (six mois de prison avec sursis et 5 millions d’amende), le juge estime que les infractions qui leur sont reprochées ne sont pas constituées et laisse donc à ''l'appréciation de la cour'' le sort de ces deux appelants.

La date du délibéré a été fixée au 23 juin prochain.

Le récit suréaliste de l'audience, par Serge Massau sur RADIO1. A écouter absolument !!

Sergemassau-emilevernaudon by tahitiheraldtribune

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire