lundi 2 mai 2011

Ils n'ont pas fini de se foutre de nous...

No bullshit, trust me !
C'est ce commentaire sur la page Tahiti Référendum de FB qui m'a inspiré ce dessin: "Quand Ben Azzir Buto a révélé que Oussama Ben Laden était mort un mois avant de se faire elle même lâchement assassiner personne ne l'a crue ; sans doute parce que c'était une femme chef d'état d'un tout petit pays ; Barak Obama vient neuf ans après affirmer la même chose sans la moindre preuve ; pas de corps et des analyses qu'ils ont eux mêmes pratiquées et tout le monde veut y croire. Tant qu'ils n'ont pas tué Tim Burton ils ne se sentiront pas en sécurité. Et elles sont où les armes de destruction massive qui ont coûté la vie au président Saddam Hussein et celles du président Laurent Gbagbo où elles sont ses armes lourdes ? Ils n'ont pas fini de se foutre de nous."
Merci, Yves, bien vu ;-)

PS Cette annonce du succès du raid d'un commando américain pour éliminer l'ennemi public numéro des Etats-Unis ressemble terriblement à un coup de pub pour Obama à l'approche des élections présidentielles américaines qui a lieu l'année prochaine. Le président sortant qui brigue un second mandat en avait bien besoin pour espérer battre son rival républicain.

3 commentaires:

Phil a dit…

Rodolphe a dit : Tout cela est très, très louche... Seuls les Américains ont l'air d'y croire. Ca doit faire du bien au moral du pays et c'est un super bon point avant une campagne électorale présidentielle.

Anonyme a dit…

Benazir Bhutto est morte en décembre 2007 ! j'ai personnellement une tr!ès bonne raison de m'en souvenir ! hei, ça fait 3 ans et demi !

Phil a dit…

Paul B. a dit : c'est pour faire peur à Kadhafi et Bachar al-Assad, de la propagande de bac à sable ! personne n'y croit, sauf les ricains, tous unis comme un seul homme derrière leur drapeau étoilé ! je les savais niais, mais là ils excellents ! lol

Enregistrer un commentaire