vendredi 27 mai 2011

La vraie démocratie, on la veut ou pas ?


Quand le mouvement citoyen MC5P a appelé à manifester, une quinzaine de personnes se sont déplacé; quand ce sont les syndicats qui ont appelé, on a vu deux mille personnes devant l'assemblée... Et puis, les syndicalistes ont négocié avec les représentants du gouvernement, il y a eu des promesses, et les syndicats ont eu l'air satisfaits... et la population qui s'était déplacé n'a pas compris grand chose...

C'est toujours comme ça ! Les caciques s'arrangent entre eux et le nuna'a n'a pas besoin de comprendre, il n'a qu'a faire confiance. Ils s'occupent de tout !
Ca a toujours marché comme ça.  Pourtant, on appelle ça la démocratie - le pouvoir du peuple ! Pouvoir de quoi ? d'élire des responsables périodiquement pour qu'ils "s'occupent de tout" justement. Et bien sûr, ils s'occupent surtout d'eux-mêmes !
Sauf que depuis quelques mois, on sent quand même dans l'air un vent de mécontentement populaire. Les gens commencent à être révoltés de cette situation. Ils ne font plus confiance en leurs élus, et comme le système ne leur propose pas d'autre alternative, ils remettent en question le système. Pas seulement au Fenua, les manifestations de citoyens éclosent comme des champignons autour de la planète. Comme si les gens s'étaient donné le mot. En fait, comme si l'idée était mûre pour éclore.

Les gens ne font plus confiance aux partis politiques. Nous ne nous sentons plus représentés par nos représentants qui ne pensent qu'à leur propre intérêt. Autonomistes, indépendantistes, non-inscrits... UMP, PS, Centre, FN... tous à mettre dans le même panier ! Alors à quoi bon voter, si c'est pour recommencer avec les mêmes ou avec d'autres formés à la même école ?
On ne changera rien en élisant juste d'autres têtes qui "s'occuperont de tout" parce qu'on sait bien qu'une fois au pouvoir, ils feront la même chose. On les connait. Ils organisent des états généraux, des chartes de développement, des assises, et je ne sais quoi... pour ensuite ils enterrer tout ça, et reprendre leurs petites affaires jusqu'à la prochaine table ronde.

La "Révolution Espagnole" a débuté le 15 mai 2011 suite à des appels sur Facebook par des jeunes. Des millliers de citoyens ont rejoint le mouvement et se retrouvent à Madrid sur la place de la Puerta del Sol. Ce mouvement se veut pacifique et social.Marre des politiciens qui ne les représentent plus. Les citoyens veulent "la vraie démocratie maintenant".

C'est la raison pour laquelle les révoltes dont on entend parler, en Europe, la révolution espagnole" qui commence à bourgeonner dans les pays voisins, ne se revendiquent d'aucun parti, ni d'aucun syndicat. Ce que les gens veulent c'est "la vraie démocratie maintenant" - que les choses se fassent enfin pour le bien des population et non plus pour le seul profit des décideurs. Du communisme ? Non! pas confiance en eux non plus ! Ce que les gens veulent c'est une réforme de la société en profondeur. Comment ? Quelques pistes piochées sur la site citoyen Agoravox :
- Partager plus équitablement les richesses
- Un logement décent pour chacun
- protéger l’environnement
- Sortie programmée du nucléaire militaire et civil
- Une institution judiciaire indépendante et intègre. Pénalisation aggravée des faits de corruption, détournement de biens publics et trafic d'influence pour les Représentants du Peuple, les Magistrats et les Hauts Fonctionnaires...


Le mouvement a gagné la France, timidement pour le moment, mais pour de bon.

"Lisez, Analysez, Décidez, Positivez et … Participez ! Sur Internet, les lecteurs ont le pouvoir ! Ils décident quelle information fera le tour de France et du globe."

Comme disait Hugo, "rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue".

La page Facebook de Réelle Démocratie Maintenant: www.facebook.com/reelle.democratie.maintenant

P.S. On lit aujourd'hui sur la page du mouvement français: Ce vendredi 27 mai : 22 villes mobilisées (21 jeudi) ! Toulouse : 400 - Paris : 300 - Bayonne : 200 - Rennes : 150 - Lyon : 100 - Montpellier : 100 - Nancy : 100 - Millau : 80 - Grenoble : 50 - Pau : 50 - Poitiers : 50 - Tours : 30 - Nîmes : 30.
On est encore très loin des dizaines de milliers de manifestants espagnols.

Le site français Réelle Démocratie: www.reelledemocratie.fr/

4 commentaires:

Phil a dit…

Les internautes polynésiens ne sont guère intéressés par le mouvement citoyen ""Réelle Démocratie Maintenant". Sur les 11 votants au sondage sur le sujet, la moitié se sont déclarés plutôt favorables et l'autre moitié plutôt défavorables. Une personne ne se prononce pas.

Anonyme a dit…

Lancer un mouvement, une manifestation demande au préalable un mot "d'ordre" clair et lancé par un ou des personnes identifiées ou identifiables clairement. La population n'est plus dupe.
Gérard Marchetti, le Presquilien

Phil a dit…

Composition du bureau du MC5P:
Président: YU TENG James
Vice-président: BONTOUR Paul
Secrétaire: REY Nathalie
Trésorier: BOULAY Arnaud
Il est constitué le 6 juin 2011 l'ASSOCIATION MC5P MOUVEMENT CITOYEN POLYNESIEN POUR UNE POLITIQUE PLUS PROPRE (publication au JOPF du 23 juin 2011).

Anonyme a dit…

Notre mot d'ordre? Exprimer, pour commencer, notre ras-le bol général.... Ensuite? Vous allez voir.
Le président du MC5P

Enregistrer un commentaire